0

*Le Ministre de la Jeunesse, Sports et  Loisirs a annoncé la visite de Issa Hayatou, Président de la Confédération Africaine de Football (CAF), le jeudi 10 avril prochain à Kinshasa. Il sera reçu, au deuxième jour de sa visite, par le Premier Ministre, Augustin Matat Ponyo. 



Ensemble, ils vont échanger certainement sur des questions liées aux infrastructures sportives qui doivent accueillir la CAN U-23, prévue début 2015.  
Cette affirmation était faite au cours d’une émission télévisée sur la Radio Télévision Nationale Congolaise (RTNC). Même si rien n’a filtré sur les raisons de la visite du numéro Un de l’instance de football africain, les questions liées aux infrastructures ne manqueraient pas d’être au menu des échanges, à quelques mois de l’ouverture de la CAN de moins de 21 ans. 
Le dernier séminaire sur le professionnalisme du football africain et de la licence des clubs que la CAF a organisé en Afrique du Sud, fin janvier, a insisté sur l’amélioration des différentes infrastructures de football dans différents pays d’Afrique qui accusent un retard considérable par rapport à d’autres continent. Ce séminaire était dirigé conjointement par Issa Hayatou et Joseph Sepp, Président de la Fédération Internationale de Football Association (FIFA), en marge du 3ème Championnat d’Afrique des Nations (CHAN). 
Pour le cas de la RDC, Constant Omari Selemani, Président de la Fédération Congolaise de Football Association (FECOFA), a indiqué que le pays compte organiser la Coupe d’Afrique des Nations de moins de 23 ans (CAN-U23) en 2015. Sur ce, il est impérieux d’améliorer les infrastructures, en vue d’accueillir les compétitions internationales non seulement à Kinshasa et Lubumbashi, mais également à travers le pays.
A l’en croire, la réforme de la CAF est importante, car elle permet aux clubs de marquer un pas en avant.
Sarah Kahindo
Amélioration des infrastructures sportives
Le Président de la CAF attendu ce jeudi à Kinshasa !
*Le Ministre de la Jeunesse, Sports et  Loisirs a annoncé la visite de Issa Hayatou, Président de la Confédération Africaine de Football (CAF), le jeudi 10 avril prochain à Kinshasa. Il sera reçu, au deuxième jour de sa visite, par le Premier Ministre, Augustin Matat Ponyo. Ensemble, ils vont échanger certainement sur des questions liées aux infrastructures sportives qui doivent accueillir la CAN U-23, prévue début 2015.  
Cette affirmation était faite au cours d’une émission télévisée sur la Radio Télévision Nationale Congolaise (RTNC). Même si rien n’a filtré sur les raisons de la visite du numéro Un de l’instance de football africain, les questions liées aux infrastructures ne manqueraient pas d’être au menu des échanges, à quelques mois de l’ouverture de la CAN de moins de 21 ans. 
Le dernier séminaire sur le professionnalisme du football africain et de la licence des clubs que la CAF a organisé en Afrique du Sud, fin janvier, a insisté sur l’amélioration des différentes infrastructures de football dans différents pays d’Afrique qui accusent un retard considérable par rapport à d’autres continent. Ce séminaire était dirigé conjointement par Issa Hayatou et Joseph Sepp, Président de la Fédération Internationale de Football Association (FIFA), en marge du 3ème Championnat d’Afrique des Nations (CHAN). 
Pour le cas de la RDC, Constant Omari Selemani, Président de la Fédération Congolaise de Football Association (FECOFA), a indiqué que le pays compte organiser la Coupe d’Afrique des Nations de moins de 23 ans (CAN-U23) en 2015. Sur ce, il est impérieux d’améliorer les infrastructures, en vue d’accueillir les compétitions internationales non seulement à Kinshasa et Lubumbashi, mais également à travers le pays.
A l’en croire, la réforme de la CAF est importante, car elle permet aux clubs de marquer un pas en avant.
Sarah Kahindo

Enregistrer un commentaire

 
Top