0

La dernière fois que Mazembe a battu V.Club par un score aussi humiliant que celui-ci, remonte à 2007 (4-1), à la manche retour du championnat national. 7 ans après, Mazembe bat de nouveau V.Club, ce mercredi 23 avril 2014, par le même score de 4 buts 1, au stade TP Mazembe, à Lubumbashi. Un score que les Kinois ont eu du mal à croire, d’autant plus qu’ils n’ont pas suivi le match en direct à la télévision.


C’était un grand match qui a été attendu non seulement sur l’ensemble du territoire national, mais aussi, à l’extérieur du pays. Jean-Florent Ibenge a monté son 4-3-3 sur le terrain. Hervé Lomboto dans la perche, Dido Bafola et Patou Ebunga Simbi comme  latéraux. Paolo Mondo Mouegni et Patrick Mampuya dans l’axe central. Nelson Munganga, Chikito Lema et Guy Lusadisu au milieu. Emmanuel Ngudikama et Firmin Mubele comme ailiers. Enfin, le Burkinabé Abdoul Aziz Djielbeogo au point. Ce qui a fait un total de 10 joueurs congolais et 1 seul étranger. Du côté de Mazembe, comme Jean-Florent Ibenge, Patrice Carteron a lui aussi présenté un classement de 4-3-3. L’expérimenté Robert Kidiaba dans la perche. Eric Nkulunkuta et Jean Kasusula comme latéraux. Joël Kimwaki et Coulubaly dans l’axe central. Adjei, Diara et Glason Awako au milieu du terrain. Rainford Kalaba et Solomon Assante comme ailiers. Ali Bwana Samatta au point. Contrairement à V.Club, Mazembe a aligné 4 joueurs congolais contre 7 joueurs étrangers sur le terrain.

Samatta, le héros !

L’artisan de cette grande victoire de Mazembe, c’est le Tanzanien Ali Bwana Samatta qui, seul, enverra Hervé Lomboto à trois reprises chercher le ballon au fond du filet. Rainford Kalaba a ouvert le score à la 9ème minute, le capitaine des Vert-noir, Patou Ebunga Simba égalise à la 17ème minute. Score à la mi-temps. A la reprise, Florent Ibenge pour une fois, a fait une très mauvaise lecture du jeu. Bwana Ali Samatta se saisit de cette opportunité et écrit son histoire dans le championnat congolais. L’international tanzanien donne l’avantage à Mazembe à la 51ème minute, puis revient à la 73ème, avant d’arrêter à la 84ème minute. Les efforts de Lema Mabidi, au four et moulin, pour tenter de faire mieux, sont restés vains.

Qu’est-ce qui n’a pas marché ?

D’après les supporters de V.Club et tant d’autres amateurs du football qui ont réagi sur notre page facebook, V.Club a encaissé ces buts à cause de la défense. Selon eux, le duo Mampuya et Mondo dans l’axe n’a pu s’accorder. Ils regrettent l’absence de Thierry Kasereka, cet excellent défenseur de V.Club et des Léopards CHAN, suspendu pour des raisons internes. La direction de V.Club lui reproche l’indiscipline. En tout cas, les lecteurs de votre Quotidien en ligne demandent au comité de V.Club de laver cette suspension, car disent-ils,  V.Club ne saura jouer les quarts de finales de la Ligue de champion d’Afrique sans Kasereka.

Sanga Balende- Don Bosco 1-0

Dans l’autre match, au stade Tshikisha, à Mbuji-Mayi, Sanga Balende a battu les Salésiens de Don Bosco sur le score d’un but à zéro. L’unique but de la partie a été inscrit à la 50ème minute par le joueur Kayembe.

A l’issue de cette première journée du play-off, TP Mazembe totalise 3 points (+3) et occupe la première position. Sanga Balende vient à la deuxième position avec le même nombre de points mais avec une différence de +1. Don Bosco est en troisième position avec 0 point pour un goal différence de -1. V.Club ferme la marche avec 0 point pour une différence de buts de -3. Ce dimanche 27 avril, Vclub reçoit Sanga Balende, Don Bosco accueille Mazembe.

Première journée (23 avril)

Mazembe-V.Club (Lubumbashi) 4-1
Sanga Balende-Don Bosco (Mbuji-Mayi) 2-0
Deuxième journée (27 avril)

V.Club-Sanga Balende (Kinshasa)
Don Bosco-Mazembe (Lubumbashi)
Troisième journée (1er mai)

VClub-Don Bosco (Kinshasa)
Sanga Balende-Mazembe (Mbuji-Mayi)
Quatrième journée (4 mai)

Don Bosco-V.Club (Lubumbashi)
Mazembe-Sanga Balende (Lubumbashi)
Cinquième journée (7 mai)

Sanga Balende-V.Club (Mbuji-Mayi)
Mazembe-Don Bosco (Lubumbashi)
Sixième journée (11 mai)

V.Club-Mazembe (Kinshasa)
Don Bosco-Sanga Balende (Lubumbashi).
EG

Enregistrer un commentaire

 
Top