0
*Il a fallu attendre la 81ème minute, pour que l’As Vclub, menée depuis le premier quart de jeu par les Soudanais d’Al Hilal, puisse revenir au score, avant de marquer le wining-goal à la 94ème minute, sur pénalty. Un match très héroïque pour Vclub qui est allé réveiller son célèbre ‘‘Nzombo le soir’’, une vielle tradition qu’on n’a plus revue depuis quelques bonnes années.


Avec cette précieuse victoire de ce dimanche 27 juillet contre Al Hilal du Soudan, As Vclub se positionne bien au classement avec 7 points, goal-average +1, en deux journées de la fin de ces quarts de finales de la Ligue de champion de la Caf, édition 2014.

La prochaine sortie dans deux semaines où Vclub jouera en déplacement contre Zamalek, en Egypte.
L’entraineur de Vclub, Florent Ibenge a aligné son équipe-type composée de Nelson Lukong Bongaman comme gardien de but. Le capitaine Ebunga Simbi et Mabele Bawaka dans les latéraux. Dans l’axe central, il a placé Thierry Kasereka et Makwekwe Kupa. Au milieu, l’on a retrouvé Chikito Lema Mabidi et Munganga à la défense, tandis que  Guy Lusadisu dans l’offensif. En suite, Déo Kanda, Héritier Luvumbu, Firmin Mubele ont été placés en attaque. Taggy Etekiama, Emmanuel Ngudikama  et Yves Magola sont montés à la deuxième période, en remplacement de Firmin Mubele, Déo Kanda et Héritier Luvumbu.
Film du match ! 
Tout a commencé par une domination de Vclub, qui aussitôt, a trouvé la surface de réparation adverse, mais sans succès. Ce n’est que le début ! De son côté, Al Hilal fait une bonne lecture vite du jeu de son adversaire et s’organise mieux au milieu de terrain. Vclub continue à dominer, mais ne passe pas. L’on comptait déjà 7 corners pour V club, contre 0 pour Al Hilal. Quoiqu’il en soit, Mubele Ndombe ne voit pas la cage bien gardé par le gardien Youlis Ali.
Alors que c’était son unique occasion depuis le début du match, Al Hilal ne tremble pas, et marque son unique but de la partie. Le joueur le plus heureux, c’est  Bachir Mohamed qui enverra Nelson Lukong aller chercher la balle au fond du filet, bien que bien surveillé par deux défenseurs de Vclub. L’on jouait alors la 15ème minute, Al Hilal mène au marquoir par 1 but à 0. Un score qui va rester jusqu’à la fin de la première période.
A la reprise, c’est un autre match. Vclub attaque vivement pendant le premier quart d’heure, puis relâche. Le match baisse d’intensité et le jeu n’emballe plus les supporters venus nombreux soutenir leur équipe. Quelques uns commencent même à quitter le stade. Guy Lusadisu, optimiste, encourage les supporters et leur demande de continuer à soutenir l’équipe. Très connu par son fair-play exceptionnel, Guy Lusadisu va même casser ne action dangereuse de son équipe, pour permettre à l’arbitre de porter secours à un joueur soudanais qui gisait sur le sol.
Quand ‘‘Nzombo le soir’’ arrive ?
C’est dans les dernières minutes que Vclub va jouer sa victoire. Sur une action d’attaque du club Kinois, le portier d’Al Hilal tombe puis se réveiller vite, parce que sentant le danger. Pendant ce temps, une balle renvoyée de justesse par sa défense, trouve Guy Lusadisu dans une position difficile. Mais, l’ancien joueur de Mazembe n’hésite pas de faire une retournée acrobatique, qui va trouver le montant gauche avant de traverser légèrement la ligne de but. Le défenseur Dama sami qui a tenté de sauver ce ballon, a plutôt enfoncé la balle au fond de filet. C’était-là, légalisation à la 81ème minute, signée Guy Lusadisu.
Le match devient très intéressant ! Al Hilal qui jouait la défensive, sort de la ligne et se jette en attaque. Vclub y croit encore, même si la montée des Soudanais les a mis en panique. Hélas ! Al Hilal va même marquer un deuxième but, que l’arbitre kenyan ne validera pas pour une position litigeuse. L’on jouait déjà les temps additionnels. L’action part d’un côté à l’autre. Vclub se relance et trouve Emmanuel Ngudikama qui réussi son beau geste de passement de jambes, il dribble son vis-à-vis et entre dans la surface de réparation. Un défenseur d’Al Hilal ne trouve mieux que de l’empêcher de poursuivre son action. L’arbitre siffle un penalty indiscutable. L’entraîneur d’Al Hilal monte même sur la pelouse pour influencer la décision de l’arbitre, mais en vain. Le Kenyan très sûr de son sifflet, reste sur sa décision.
Du coup, c’est tout un stade qui retient son souffle pour chanter la victoire de Vclub. Etekiama s’approche et se charge de jouer ce coup de réparation. L’international rwandais prend à contre-pied parfait le gardien d’Al Hilal, et libère tout d’un peuple. Quelques secondes après, c’était la fin du match. Vclub totalise 7 points, Al Hilal reste avec 4 points.
Les joueurs et dirigeants d’Al Hilal s’en sont pris à l’arbitre qui a été évacué du stade sous une escorte policière.
EG


Enregistrer un commentaire

 
Top