0
La mort dans l'âme, les Seychelles contraint de déclarer forfait contre la Sierra Leone afin de ne rien laisser au hasard dans la lutte contre la propagation du virus Ebola qui gagne du terrain en Sierra Leone.


Sepp Blater Président de la Fifa et Isha Johansen Présidente de la Sierra Leone Football Association


La propagation du virus Ebola en Sierra Leone a poussé la fédération de foot des Seychelles à déclarer forfait pour le match de sa sélection contre les Leone Stars en éliminatoires de la Coupe d'Afrique des Nations 2015, prévu ce samedi 2 août à Victoria.
Les services d'immigration seychellois avaient déjà interdit à la sélection sierraléonaise de voyager du Kenya, où elle se préparait, aux Seychelles, pour éviter la propagation du virus. La décision de déclarer forfait est une suite logique selon la fédération de foot seychelloise. La Sierra Leone l'avait emporté (2-0) au deuxième tour aller de qualification et se retrouve donc qualifiée pour la phase de poules, lors de laquelle elle affrontera la Côte d'Ivoire, le Cameroun et la RDC, sauf si ces autres pays prennent le même type de décision.
La France déconseille de voyager dans la zone
L'épidémie de fièvre Ebola qui a déjà fait plus de 700 morts en Afrique de l'Ouest depuis février et le ministère des Affaires étrangères français recommande de suspendre tout projet de voyage à destination des pays où sévit actuellement le virus.

"Sauf raison impérative, il est recommandé aux Français de suspendre tout projet de voyage dans les pays où des cas de fièvre hémorragique à virus Ebola sont avérés (Guinée, Sierra Leone, Liberia, Nigeria)", indique jeudi 31 juillet la rubrique Conseils aux voyageurs du site internet du Quai d'Orsay.

L'épidémie de fièvre Ebola qui touche actuellement l'Afrique de l'Ouest est la plus grave jamais enregistrée, selon l'Organisation mondiale de la Santé (OMS). D'après les derniers chiffres publiés par l'OMS, plus de 1 200 cas confirmés ont été répertoriés depuis le début de l'épidémie, dont 729 mortels, 57 décès supplémentaires ayant été recensés entre le 24 et le 27 juillet en Guinée, au Liberia, au Nigeria et en Sierra Leone. La Guinée est à ce jour le pays le plus touché. La Sierra Leone a déclaré jeudi l'état d'urgence sanitaire face à l'épidémie.


Enregistrer un commentaire

 
Top