0
Florent Ibenge a épuisé le peu de crédit qui lui restait avant même d'affronter le Raja de Casablanca, il semblait certain de perdre, était-ce un aveu d'impuissance pour le reste de la compétition ! ? seuls certains arbitres de la linafoot parvenaient encore à masquer les insuffisances de cette formation de Vita club sans fond de jeu, sans philosophie de jeu sans leader sur le terrain et sans vision pour le long terme. Les connaisseurs du football avaient certainement remarqués que cette formation du Raja de Casablanca n'avait rien d'exceptionnelle mais elle attendait une faille que les hommes d'Ibenge allaient leur offrir tôt ou tard. Complètement impuissant, Ibenge s'obstinait à foncer tête baissée comme un bouc jusqu'à ce qu'on lui attrape les cornes et le neutralise. Ibenge doit-il continuer dans sa mission désormais rendue impossible par ses propres insuffisances ! ? Comme lui même le justifiait quand il était sélectionneur de la RDC, les meilleurs joueurs locaux évoluaient au sein de l'as Vita club, pour quels résultats. Comment expliquer que aujourd'hui le même Ibenge qui a gagné beaucoup d'argent dans l'as Vita club et fait dépenser une fortune aux dirigeants pour les transferts de Sentamu, Sugira etc.. et qui d'une manière farfelue avait imposé par exemple le recrutement du gardien Guelor Nkela puisse se plaindre de ne pouvoir continuer dans cette folie sans parler de ses propres limites en tant que coach ? L'avenir s'annonce sombre pour Florent Ibenge tant au niveau national qu'international.

Enregistrer un commentaire

 
Top